[BroC] Les Guerriers de Brocéliande  Index du Forum
[BroC] Les Guerriers de Brocéliande  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Rp deuxieme manche

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    [BroC] Les Guerriers de Brocéliande Index du Forum -> Section Externe -> Taverne du Village -> Table des Conteurs -> Ligue RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dual core
Légendes de Brocéliande

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2010
Messages: 35

MessagePosté le: 09/05/10, 03:30 pm    Sujet du message: Rp deuxieme manche Répondre en citant





23 septembre 3045 .

L'homme fort de la patrie est mort au combat .



Comme chaque week-end , notre édition fait le point sur l'état moral des troupes et sur les pertes humaines chez les Prussiates . Cette semaine , notre nation a subit sa plus lourde défaite depuis des décennies . Le général Thomas , celui que tous pensaient comme le successeur de l'empereur nous a quitté. Le vaillant 18ème régiment n'est plus. Certains hommes en sont revenus vivants, mais à quel prix ? Voici le récit de l'épisode Irisia conté par un des soldats du 18ème revenu , avec dans celui-ci, la dernière lettre de notre général déchu.





Citation:

21 Septembre 3045 .



C'est la tête pleine de souvenirs que je me suis réveillé ce matin . Cela fait maintenant 18 mois que je vis avec eux . Avant , nous étions de simples patriotes prêts à tout pour défendre nos valeurs , nos couleurs , notre empire . Prêts à tout , ou presque … Jamais nous n'avions pensé vivre des moments aussi forts une seule seconde .

Au début , nous étions heureux . Quel être humain n'a jamais rêver un jour de prendre les armes pour défendre les siens ? Le 18 ème régiment , c'était une bande de fous furieux . 350 hommes , tous là pour la mère patrie , 350 frères … C'est la fleur au fusil que nous avons débarqué sur les contrées Prussiates , non loin de la capitale, Irisia .

Pendant les premiers mois , la vie de soldat était plutôt paisible . Notre mission se limitait à de simples contrôles réguliers , le front était encore loin . Parfois , nous tombions dans de petites embuscades que l'on parvenait toujours à maitriser . Le collectif s'était renforcé encore , on parlait maintenant du 18 ème comme l'un des plus solides . Parfois , les coups de canons se faisaient entendre à l'Est , et quand les vents portaient , l'odeur de poudre envahissait la région .

Au 6ème mois , nous étions encore 342 . Seulement 8 pertes humaines dans un attentat lors d'un banal contrôle . C'est en Mars que tout bascule . A quelques kilomètres de notre base , le front est percé au cours d'une attaque Prussiate . Tout un régiment est fait prisonnier , les forces du Mal sont neutralisées aux portes de la ville . Oui , nous avons finit par les appeler les forces du Mal, sans même les avoir rencontré . L'ennemi se rapproche de nous à grand pas. Notre rôle était maintenant de préserver Irisia. Le moral n'était pas au beau fixe tous les jours , mais on gardait le cap . D'autres avaient pris le relais au front . Toutes les attaques ennemies étaient repoussées . Parfois , certains kamikazes parvenaient à s'infiltrer dans la ville , les attentats devenaient de plus en plus fréquents .

Le 19 septembre , tout s'accélère . Les prussiates percent une nouvelle fois le front , la ville est enclavée . Nous n'avons plus aucuns moyens de communiquer avec l'extérieur , tout repose maintenant sur nos épaules . Notre général tente de nous remotiver mais lui même sait que c'est la fin . Pour la première fois depuis des mois, j'éprouve ce sentiment qui ne m'est pourtant pas familier , la peur . Je ne dors plus . Je ne mange plus . Le lendemain , l'ennemi passe à l'attaque . Notre général est capturé , nous sommes maintenant une poignée d'hommes à nous défendre . Le lendemain, un éclaireur nous est envoyé . Il nous apporte une lettre de notre général . Je n'ai plus la force ni même le courage de terminer mon récit et surtout raconter cette sanglante bataille . Je vous laisse lire les derniers mots de celui qui était l'exemple de tous …






Citation:

" C'est le coeur serré que je m'adresse à vous . J'ai été capturé hier vers 20 heures . Notre bastion a été bombardé , tous ont été tué… sauf moi. C'est bien la raison pour laquelle je porte lourdement ces médailles que je portais encore hier si fièrement . Henry , Ryan et Bastien qui étaient avec moi au moment de l'attaque éclair ont été froidement assassiné . La ville est en feu , il n'en reste plus que des ruines .


Au moment ou je vous écrit cette lettre , il ne me reste quelques minutes à vivre .





Hier encore , je faisais parti des Hommes forts de la patrie . Aujourd'hui , je suis anéanti . Vous savez , il est de la nature de l'Homme de toujours vouloir être le plus fort . Cette volonté d'expansion se retrouve dans toutes les civilisations . Certains y parviennent , d'autres échouent . Moi , j'ai failli . J'ai sous ma responsabilités des centaines de morts . Vous , je vous considérais comme mes fils , je vous ai vu partir dès les premières semaines . Honte à moi . Honte à tous ceux , qui comme moi , prêchent le mal . J'ai vu mourir ces hommes qui étaient là pour me défendre . J'ai marché entre leurs dépouilles . La vie d'un Général est faite de très jolies victoires , mais aussi nombreuses soit-elles , jamais elles ne compenseront les défaites de ce genre . Notre régiment n'est plus .



Si je peux me permettre de vous donner un dernier ordre , lachez les armes maintenant . Il est temps pour vous de rentrer. J'ai négocier ma mort contre votre liberté. Je resterais très fier de vous et du travail que vous avez accompli . J'ai perdu hier ceux que je considérais comme ma famille , mes frères . A présent , soyez fort . Inculquez le bien partout où vous irez et ordonnez la paix entre les peuples . Adieu …




Un général Déchu... "







Les soutes sont remplies , les réacteurs ioniques chargés à 95% . Il ne reste que quelques hommes . Irisia restera à jamais dans nos mémoires . Derrière nous , un épais nuage de cendres s'élève dans le ciel où des centaines d'amis sont morts . Nous rentrons .



_________________
Un Dragon renait toujours de ses cendres .



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 09/05/10, 03:30 pm    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jolan San Naïre


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2010
Messages: 4

MessagePosté le: 15/06/10, 08:46 pm    Sujet du message: Rp deuxieme manche Répondre en citant

Voilà, la seconde journée se termine donc.

Voici un lien pour le forum Eden, vous y trouverez :
Les résultats de la première et de la seconde journée
Les sondages pour le RP "chouchou du publique" de la première et de la seconde journée
Ainsi qu'un poste pour les propositions de sujet pour le troisième tour.

ligue RP  Eden

Vous y êtes fortement attendu

Merci d'avance


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:40 am    Sujet du message: Rp deuxieme manche

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    [BroC] Les Guerriers de Brocéliande Index du Forum -> Section Externe -> Taverne du Village -> Table des Conteurs -> Ligue RP Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com